Marché central de Thiès : Les commerçants en colère

Ils ont battu le pavé hier dans les rues du centre-ville de Thiès. Les commerçants membres de l’Unacois Jappo ont listé leurs doléances face à la presse et interpellé les autorités locales de la ville sur la situation du marché central. Il s’agit entre autres du manque d’espace réservé à la poissonnerie et à la vente de légumes, des problèmes relatifs à la canalisation, de la vente illicite d‘espace au niveau du marché et du problème des marchands ambulants de l’avenue Ngagna Sow, liste le quotidien Enquête dans ses colonnes.

Manifestement remontés contre le président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck et le maire de Thiès-nord, Mamadou Lamine Diallo, le délégué du marché, Thierno Ciss et ses camarades s’estiment trahis par ce dernier au sujet de l’attribution des cantines du marché Sahm.

«Il est de notre responsabilité de moderniser et de valoriser le marché, mais aussi d’engager l’exploitation des espaces non occupées et qui servent aujourd’hui de dépotoir d’ordures. D’autant plus que le marché est la principale source de revenus de la municipalité», justifie pour sa part Lamine Diallo.