Mankeur Ndiaye accueille 4 fondations allemandes

Le gouvernement du Sénégal a signé un accord de siège  avec quatre fondations politiques allemandes. La cérémonie, présidée par le ministre des Affaires étrangères, Monsieur Mankeur Ndiaye, s’est déroulée dans son département en présence de Mesdames Inge Herbert, représentante-résidente de la Fondation Friedrich Naumann, Andréa Kolb, représentante-résidente de la Fondation Konrad Adenauer et d’Annette Lohmann, représentante-résidente de la Fondation Friedrich Ebert. Au cours de son allocution, Mankeur Ndiaye a magnifié « l’excellence des relations et du dynamisme de la coopération entre nos deux pays ».

Il s’est ensuite félicité de « l’idée noble » de ces Fondations « d’avoir manifesté à notre pays la confiance de vos institutions ».

Mankeur Ndiaye a également mis en exergue « l’excellent travail accompli par vos Fondations respectives présentes au Sénégal depuis plusieurs décennies. Qu’il me plaise, ici et maintenant, de saluer, la Fondation Konrad Adanauer qui va fêter ses 40 ans de présence au Sénégal le 19 mai prochain et lui présenter nos vœux les meilleurs ».

Parlant des accords de siège, il dit son espoir de voir les les Fondations accompagner davantage le Gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre de ses politiques publiques.

« Les initiatives que vos Institutions vont être amenées à prendre pour appuyer l’action de nos Etats consisteront à accompagner l’Etat dans le processus d’approfondissement de la démocratie et de l’Etat de droit, accompagner le Gouvernement pour la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent, assurer une bonne exécution des projets et programmes de développement dans les domaines sociaux, économiques et civiques conformément aux orientations du Gouvernement du Sénégal et à ses politiques publiques souverainement définies par le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL, promouvoir, sur le plan africain, l’entente entre les peuples d’Afrique en vue de favoriser l’intégration à l’échelle du continent », plaidera-t-il.

Le ministre des Affaires étrangères a enfin rendu « un vibrant hommage » aux Fondations pour leurs interventions au Sénégal appréciées par les plus hautes autorités étatiques. Ces interventions « contribuent avantageusement à appuyer et compléter les efforts substantiels consentis par le Gouvernement du Sénégal. Il suffit d’évoquer, pour s’en convaincre, l’Acte III de la décentralisation avec la territorialisation des politiques publiques », explique-t-il.