Mamour Cissé explique les raisons du refus du siège du PDS à l’Assemblée

Le leader du Psd/Jant-bi a rendu publique, hier, la lettre qu’il a adressée à Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale pour motiver sa décision de ne pas siéger à l’Hémicycle à la place d’Ousmane Ngom, député démissionnaire. « Il m’a été offert, conformément à la loi, une possibilité de devenir député à l’Assemblé nationale, en remplacement de Ousmane Ngom, qui a démissionné de son poste de député, pour convenance personnelle. Par la présente, je vous fais connaitre que j’ai décidé de renoncer à cette possibilité », écrit Mamour Cissé dans son courrier en date du 14 avril 2016. Il lui explique les raisons de sa décision. Cissé indique : « Je ne suis pas membre du Parti démocratique, appartenant à mon propre parti, le Pds/Jant-bi. Je figurais, effectivement, sur  la liste des candidats investis sous la bannière d’une coalition dirigée par le Pds. Mais, pour des raisons liées à l’éthique républicaine, je ne peux occuper le poste laissé vacant à l’Assemblée nationale par la démission de Me Ngom ». Il faut noter que Moustapha Niasse lui a répondu le même jour. « Je prends acte de cette décision contenue dans votre lettre », lui dit-il en ajoutant : « le Bureau de l’Assemblée nationale sera informé de ladite décision ainsi que M. le président de la République, conformément aux dispositions de l’article 7 de notre règlement intérieur ».