Mame Mbaye Niang insulte l’opposition : « Ils sont financés par des organisations qui soutiennent les Homos »

Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, invité du Grand Oral sur la 97.5 Rewmi FM a fait des révélations très graves concernant certains membres de l’opposition. Il les accuse d’être financés par des « Homosexuels »
« Il y a des gens qui ont décidé de se soustraire du débat c’est-à-dire le contenu de la réforme, de se soustraire du débat sur le bilan à mi-parcours parce que, pour eux, le référendum c’est pour mesurer la popularité du Président, les actions du gouvernement. Ils ont décidé de faire abstraction de ces deux éléments et de nous orienter sur des débats qui ne reposent sur rien. C’est-à-dire ils parlent de couleur, de référendum, d’homosexualité, de laïcité, etc. Cela n’a jamais été le cas. Eux qui le disent, j’ai dit en leur sein, il y en a parmi eux qui sont financés par des organisations qui soutiennent l’homosexualité partout dans le monde. Donc, ils mangent cet argent, ils travaillent avec cet argent-là, ils travaillent en intelligence avec ces Ong-là et ce sont eux qui viennent nous accuser de je ne sais quoi. Quand on s’engage avec une organisation, on ne prend pas les choses à demi-mesure. Nous ne les accusons pas de faire l’apologie de l’homosexualité. Eux, ils n’ont absolument rien sur nous à part le choix de la couleur rose. Dans les réformes qui parle d’homosexualité ? Il y a 15 points qui ne font que renforcer notre démocratie, qui ne font que renforcer nos institutions, qui ne font que renforcer la citoyenneté, qui ne font que renforcer la justice. Il ne faut pas être de mauvaise foi. La couleur rose dont ils font part existait depuis le référendum de 2001. Il y avait deux couleurs en 2001. Rose pour Non et bleu pour Oui et là le choix incombait exclusivement au président de la République et son directeur de cabinet qui était Idrissa Seck. Maintenant, c’est ce camp-là de par leur choix individuel et personnel, ils veulent nous faire opposer l’argument de faire l’apologie de l’homosexualité. Un sujet sur lequel le Président a eu à trancher devant Obama. La réponse a été catégorique et elle se conforme à nos valeurs. » a déclaré le ministre de la jeunesse à la radio Rewmi Fm