Mame Mbaye Niang inaugure une ferme aquacole

A Saint-Louis où il est arrivé dans la soirée du samedi, à la tête de la caravane des Vacances citoyennes, le ministre de la Jeunesse a inauguré le lendemain matin une ferme aquacole pour l’emploi des jeunes. Mame

Mbaye Niang était aux côtés de son collègue en charge de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat, Khoudia Mbaye, par ailleurs maire de Gandon où est aménagée la ferme. Initiée par l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej) en partenariat avec la Fao, la ferme aquacole est précisément implantée dans la localité de Ndiawdoune, à une quinzaine de kilomètres de la commune de Saint-Louis, sur l’axe menant à Matam.

Restons à Gandon où est implantée la ferme aquacole qui est composée de 12 étangs de 800 m2, sur une surface de 10 000 m2. La ferme comportera une unité de fabrique d’aliment et des espaces de travail aménagés pour un coût de 200 millions Fcfa devant générer une cinquantaine d’emplois directs et indirects. Le modèle sera étendu dans d’autres zones du pays (Matam, Sédhiou et Ziguinchor), selon le représentant de la Fao, Patrick David. La ferme est également destinée à être qualifiée en plateforme Modèle d’insertion de jeunes dans l’agriculture et les chaînes de valeurs agricoles (Mija), un projet développé par la Fao dans une vingtaine d’autres pays. Il intégrera des activités de production horticole, d’aviculture et d’élevage ainsi qu’un espace dédié aux jeunes entrepreneurs, spécialisés dans les services de logistique, transformation et distribution. Selon le ministre Mame Mbaye Niang, ce projet conforte les efforts de diversification des niches d’emplois entrepris par le gouvernement et qui constitue un excellent moyen d’insertion des jeunes. Le projet bénéficiant du concours technique de l’Agence nationale pour l’aquaculture, Khoudia Mbaye et la Fao ont salué cette synergie d’actions ministérielles.