Mamadou Lamine Diallo et Tekki rejoignent le « Front du NON »…Macky a rejeté les 100 réformes de la CNRI

Le Mouvement Tekki, dirigé par le député Mamadou Lamine Diallo, va voter NON au référendum du 20 mars. Ils reprochent à Macky Sall d’avoir renié sa promesse de réduire son mandant de 7 à 5 ans et son manque de concertation…qu’il veut adosser au peuple sénégalais. Une violation, selon eux, de la culture sénégalaise du respect de la parole donnée.

Le TEKKI dénonce le rejet des cent réformes fondamentales proposées par la CNRI dont l’institution d’une Cour Constitutionnelle, l’incompatibilité du poste de Président de la République et celui de chef de parti politique, l’empêchement de la dévolution familiale du pouvoir et la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, entre autres propositions de réforme.

Pour le TEKKI, Macky Sall cherche à enterrer ces réformes de la CNRI et celles proposées par les assises nationales. Ils révoquent le blocage de la refondation des institutions et s’inquiète du non garanti de l’écartement d’un troisième mandant par le Conseil Constitutionnel qu’ils invitent à garantir le respect des valeurs culturelles et cultuelles des sénégalais.