Malick Noël Seck dénonce l’arrestation de…

Les partis Yoonu Askan Wi et le Front national Moom sa reew dénoncent l’arrestation de leur camarade, Guy Marius Sagna. Ils disent «non au déni de justice et à la dictature émergente de l’Etat- Parti Apr». Madièye Mbodj et Malick Noël Seck, signataires du communiqué, préviennent que la forfaiture ne passera pas. A les en croire, le coordonnateur de la Coalition «Non aux Ape» et membre du Secrétariat permanent de Yoonu Askan Wi a été agressé, violenté et arrêté dans la matinée du jeudi alors qu’il s’apprêtait à diriger dans l’après-midi la marche de ladite Coalition «autorisée» au dernier moment par le Préfet de Dakar. Ainsi, de victime il a été transformé en coupable, accusé d’outrage à un agent public dans l’exercice de ses fonctions. Fait rocambolesque, selon Yoonu Askan Wi et le Front National Moom sa reew, la police du Point E a même fait courir le bruit que Guy Marius Sagna a été arrêté parce que confondu à un Gabonais, au moment où il s’adressait le plus naturellement possible à SenTv à propos de la marche contre les Ape. Pour eux, il s’agit d’un délit de faciès et une violation flagrante des libertés d’expression garanties par la Constitution du Sénégal.