Malick Gackou : « Malgré les tentatives de diversion, d’intimidation et de calomnie, nous marcherons le 14 octobre »

Le Front pour la défense du Sénégal (Fds), Mankoo Wattù Sénégal, dépose officiellement sa déclaration de marche, ce jeudi, à 11 heures précises, à la préfecture de Dakar. Mais, « avec ou sans autorisation », les leaders de cette coalition de l’opposition annoncent qu’ils vont manifester dans les rues de Dakar le 14 octobre prochain. Une décision encore confirmée par leur coordonnateur Malick Gackou, par ailleurs président du Grand parti. « Malgré les tentatives de diversion, d’intimidation et de calomnie des tenants du pouvoir, nous resterons soudés, mobilisés et déterminés, pour faire face à tous les sacrifices, si c’est le prix à payer pour le Sénégal », informe-t-il dans entretien accordé à L’Observateur. « La marche du 14 octobre n’est que le point de départ de nos actions sur le terrain. D’autres vont suivre, après évaluation. Déjà, nous sommes rassurés par les perceptives de succès éclatants de notre marche qui va mobiliser le Peuple, au Sénégal et dans la diaspora », a-t-il poursuivi. Selon le leader du Grand parti, la démarche du Front Mankoo Wattù Sénégal « consiste à défendre le Sénégal, à tout prix, et ses intérêts supérieurs ». « Et pour cela, ajoute-t-il, « aucun sacrifice n’est de trop ». « Dans les domaines spécifiques du pétrole et du gaz, il s’agit de garantir l’avenir des futures générations, dont la perpétuité de la Patrie, d’où le caractère fondamental des hydrocarbures. Certainement, d’autres questions seront soulevées, le moment venu, par le Front », a-t-il dit.