Macky veut rendre visible son PSE avant la présidentielle…Il envoie son PM en mission com’

Le président Macky Sall travaille à son maintien au pouvoir, au moins jusqu’en 2019. Pour ce faire, son Premier ministre et lui ont trouvé des plages de convergence sur bon nombre de points parmi lesquels figure « le retard dans l’exécution des directives présidentielles dans plusieurs secteurs ». Dans son édition de ce mercredi 18 novembre 2015, le quotidien L’Observateur, s’appuyant sur des informations provenant de ses sources, a révélé que les deux hommes forts de l’Exécutif ont accordé leur violon sur la nécessité, entre autres, de booster encore plus l’action gouvernementale, de mieux et plus communiquer avec les Sénégalais sur les réalisations, mais aussi sur les opportunités du Pse.

Sur ce point, informe une source du journal qui parle sous le couvert d’anonyme, Macky Sall s’est rendu à l’évidence que les Sénégalais ne sont pas encore « appropriés son plan, comme il l’aurait souhaité. Le président Sall devra sévir contre des membres du gouvernement jugés peu ou pas performants après 16 mois, pour la plupart d’entre eux, à conduire avec diligence la politique sectorielle dans leur département ministériel ».

« Macky Sall travaille pour que la présidentielle se tienne en 2019. Pour ce faire, le bilan à présenter doit être un “catalyseur du vote massif lors du prochain référendum, pour le triomphe du ‘’non’’, afin que l’œuvre entamée puisse être poursuivie jusqu’en 2019’, renseigne ladite source qui annonce des sabres contre les rebelles, au sein de l’Alliance pour la République. Le président Sall qui envisage de régler plusieurs problèmes de son parti, n’entend pas laisser de côté, les pourfendeurs du Premier ministre ni de ceux des responsables qui s’épanchent dans la presse pour des règlements de compte politique.