Macky Sall veut une victoire sans contestation…Ensuite inviter l’opposition à sa table pour le bien du Sénégal

« Maintenant, ce qui est important, c’est qu’on veut une victoire sans contestation. Et après le 20 mars, nous les inviterons à la table des négociations pour le bien être du Sénégal…Nous sommes convaincus que le Sénégal doit être protégé. Le 23 juin est un exemple patent, c’est un signal fort. Et si vous parcourez cette réforme, vous ne verrez aucun point qui renforce le pouvoir du Président. Peut-être qu’ils sont animés par d’autres intérêts. Mais, quant à cette coalition, c’est le Sénégal qui nous intéresse», a déclaré Macky Sall lors de son meeting de clôture

1 Comment

  1. Ce que l’article 25-3 introduit pour les homosexuels.

    Une vidéo de Macky Sall pour le comprendre.
    http://www.senedirect.net/wp-content/uploads/2016/03/Le-Pr%C3%A9sident-Macky-Sall-sur-ITELE-%C2%AB-Au-S%C3%A9n%C3%A9gal-nous-avons-des-homosexuels%E2%80%A6-%C2%BB-%E2%80%93-Senepeople.mp4?_=
    Macky dit, dans cette vidéo, qu’au Sénégal il y a des homosexuels (c’est vrai) et qu’ils ont le droit de manifester et de faire campagne.
    La seule campagne connue des homosexuels, c’est la gay pride.
    Macky dit donc qu’ils en ont le droit au Sénégal. Que s’ils le font ils n’auront aucun problème avec le gouvernement.Mais il ne garantie rien pour ce qui est d’éventuels problèmes avec la population.
    Et arrive alors cet article 25-3 qui dit que la population a l’obligation de respecter les droits d’autrui. Ceci étant un article constitutionnel, celui qui ne le respecte pas sera en prison.
    Résumons:
    1/ Les homosexuels ont le droits d’organiser leurs manifestations, leurs campagnes
    2/ Dans les réformes à voter en référendum, tout citoyen est obligé de respecter le droit d’autrui, y compris le droit des homosexuels au gay pride.
    3/ Alors, si les réformes de la constitution passent le 20 Mars, au lendemain tout sénégalais qui s’opposera au droit des homosexuels de manifester dans les rues de Dakar sera mis en prison.

Les commentaires sont fermés.