Macky Sall en phase avec Ismaela Madior Fall…Sinon la date du référendum serait déjà connue

Réduction du mandat: tout le monde en parle, Macky en veut?

Le génie de nombreux compatriotes de privilégier l’accessoire au détriment de l’essentiel est étonnant. Dans l’article 27 du projet de révision constitutionnelle, la réduction du mandat de 7 à 5 ans ainsi que son applicabilité au mandat en cours y sont bien inscrites. Cependant, le débat reste totalement entier. Est-ce nécessaire de rappeler que le débat se porte sur la prérogative que le Pr Ismaïla Madior Fall et beaucoup d’acteurs de la mouvance présidentielle attribuent à l’avis du Conseil constitutionnel. Le président est soupçonné de bien vouloir maquiller son « wax waxet » sous le paravent d’une très probable invalidation des juges constitutionnels de la rétroactivité de la réduction de son mandat. Au moment où certains jubilent du respect du chef de l’Etat de son engagement, ses plus proches collaborateurs continuent de défendre que ce dernier va se plier respectueusement et religieusement à l’avis de la juridiction constitutionnelle. Une interprétation fortement rejetée par la majorité des juristes sénégalais qui confère un caractère consultatif à l’avis du Conseil constitutionnel. Le désenchantement de ceux qui croient déjà que le président a joint l’acte à la parole risque d’être brutal. Le président Macky Sall semble être du même avis que son conseiller juridique et autres proches collaborateurs, sinon la date du référendum serait déjà publiée. 2019 sera le Rendez-vous présidentiel. Demain fera jour. God bless Senegal.

Adama SADIO ADO
adosadio@yahoo.fr