Macky Sall baigne encore dans l’ignorance…malgré les multiples mises en garde

Dans les Sociétés de l’Ignorance, l’hypocrisie devient la bonne méthode de survie. Par N’diawar Diop
La Rochefoucauld ne disait-il pas que “l’hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu ?
Lorsqu’une société choisit volontairement de renoncer aux valeurs spirituelles de la vérité et de la morale par peur d’affronter la réalité, elle devient nécessairement une “Société d’Ignorance”. Tout peuple inconscient et paresseux qui refuse de s’affirmer selon les principes religieux définis par toutes les religions révélées pour une vie équilibrée, devient ainsi un peuple immoral.
Même si dans nos sociétés, nous partageons nos manières particulières de s’habiller ou de parler, nos habitudes et croyances communes semblent être différentes. Si hier nos grands parents qui se sont battus pour preserver l’unité dans la différence, aujourd’hui nous négligeons royalement les règles qui faisaient de notre jeune nation, une terre d’hospitalité. Nous avons choisi de substituer notre philosophie de partage à un égoïsme “divin” basé sur de fausses croyances ethniques et ethnocentriques. Un président élu doit remercier et servir son peuple sans distinction de race ni de religion. Malheureusement c’est pas le cas, nous assistons à une situation inique sans précédent dans l’histoire politique du Sénégal.
Au lieu de chercher la satisfaction ‘Ensemble’ dans l’unité, le président hypocrite et égoïste cherche à obtenir la satisfaction et la reconnaissance d’une seule ethnie.
Au lieu de craindre le peuple qui a la capacité d’élire et de dégommer, le président complexé se cache derrière la métropole.
Au lieu de se mettre exclusivement à la disposition de sa nation, le président gouverneur de la France des temps modernes sert essentiellement et purement les investisseurs français c’est à dire le gouvernement et les entrepreneurs français.
Il faut le dire, notre président baigne encore dans l’ignorance avec son gouvernement et ses nombreuses coalitions, malgré les multiples mises en garde; il ne peut pas échapper à l’ignorance dans laquelle il est tombé. La politique politicienne à la sénégalaise (SIBOROU REKK) nous mène aujourd’hui à accomplir des actes d’adoration aux politiciens qui ne sont pas du tout conforme aux normes de devotion d’un vrai croyant musulman.
Est-ce l’Amour de ce bas monde qui les entraine à développer ces caractères contraires aux attentes de la Vérité ?
Aujourd’hui les réseaux sociaux sont infestés de sénégalais malhonnêtes politiquement recrutés par les partisans de Macky Charlie Sall pour défendre sa politique fallacieuse nous faisant croire que les terroristes sont devant nos portes. Le terrorisme ne se combat pas en emprisonnant d’honnêtes citoyens qui croient aux merveilles des chapelets. Il l’a dit Haut et Fort et devant ses maitres que “les chapelets ne développent pas un pays”; cela n’empêche qu’il y’a d’autres sénégalais et fervents musulmans qui croient que le développement de notre chère nation passera par les prières.
Au lieu de faire sortir le Sénégal et les Sénégalais de cette dernière place des pays les plus pauvres, notre président Charlie National, après avoir miné le pays d’un Cancer Social sans égal à travers sa politique purement clanique et Ethnique (Halpularisation des Institutions du Sénégal), se met à arrêter des innocents sans défense pour sécuriser son régime comme le font d’ailleurs tous les dictateurs Africains. C’est de la tyrannie pure et simple, il n’y a pas de Terrorisme au Sénégal et l’atmosphère socio-politique n’est pas propice à la propagation de cette activité dans notre pays.
En tant que Sénégalais, nous savons tous que Allah Le Tout Puissant Maitre de l’Univers nous interdit le terrorisme et tous les actes de violence similaires, donc ce n’est pas un inculte, un traitre, maitre-chanteur dans l’âme doublé de la fonction de Negre-En-Service qui va nous dire qui est Terroriste et qui ne l’est pas.
Inutile de le répéter encore, les musulmans Sénégalais sont pacifiques et partout ils ont dénoncé avec la plus grande rigueur les horribles actes de terrorisme.
Faudrait-il le rappeler, nous avons été un peuple unis depuis belle lurette jusqu’à ce Charlie Sall introduisit cette division sociale qui, tôt ou tard, nous sera fatale ?
Par ailleurs, si beaucoup de nos dirigeants aujourd’hui préfèrent la facilité dans une ascension fulgurante à travers des croyances non africaines comme la Franc-maçonnerie, qu’ils prennent leur responsabilité et qu’ils arrêtent de nous divertir avec leur slogan infécond; mais qu’ils sachent qu’au Sénégal, nous avons un Islam libre et libéré des Hadith fabriqués par les bigots; nous pratiquons une Religion de Paix dans notre pays et non un Islam Radical.
Que Ceux qui sont arrêtés soient libérés car la politique Mackyavélique du président est aujourd’hui connue et reconnue par toutes les âmes bien nées.
Les prérogatives d’un bon président c’est de protéger son peuple et non l’agresser. Le bon président doit unifier son peuple et non le diviser. Le bon président doit tenir ses promesses et non mentir à son peuple. Cette mauvaise option des partis au pouvoir nous oblige à descendre aussi bas pour dénoncer une démarche frauduleuse et archaïque du seizième siècle. Malheureusement …
Réveillez-vous Le Maquis Est Sale, Avant qu’il ne soit trop tard !
Ndiawar Diop
Journalist and African Political Analyst.
ndiawardiop15@hotmail.com