Macky rend un hommage particulier aux artistes disparus et profite pour régler les problèmes des Arts et Culture

Lors du Conseil des ministres le secteur de la culture a fait l’objet de l’attention particulière du président Macky Sall. Saisissant l’occasion de la célébration, le 27 mars 2016, de la Journée mondiale du Théâtre, le chef de l’Etat a rendu « un vibrant hommage à nos artistes comédiens, notamment ceux arrachés à notre affection, pour leur contribution remarquable au développement socio-culturel du Sénégal ». Macky Sall qui a félicité « particulièrement les pensionnaires du Théâtre national Daniel Sorano », leur a exprimé « la reconnaissance de la Nation pour le travail exemplaire accompli depuis la création de ce haut lieu de culture ». Macky Sall a, dans le même sillage, dit « la nécessité d’assurer une formation adéquate de nos comédiens, de mettre en place un système de financement adapté de la production et de la diffusion de pièces de théâtre,  qui s’inspirent de notre histoire, de notre diversité culturelle, de nos valeurs traditionnelles, ainsi que des œuvres littéraires et épopées sénégalaises et africaines ». Enfin, il a exhorté le gouvernement à « mutualiser les fonctions du Théâtre Daniel Sorano et du Grand Théâtre national, à adopter une nomenclature officielle des métiers liés aux Arts et à la Culture et à préparer un projet de loi d’orientation et de promotion des Arts et de la Culture, en vue de faire de ce secteur un puissant levier du Sénégal émergent et du Sénégal une plateforme internationale de référence ».