Macky fait accomplir des pas majeurs à la Démocratie Sénégalaise…« NADEMS » se battra pour le OUI

Le Bureau Politique de NADEMS (Nouvelle Alliance Démocratique du Sénégal) avec sa coalition la CPE (Convergence Pour l’Emergence), ont été reçus par Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, le soir du 19 février 2016 au Palais de la République.

Le Président a tenu à clarifier, discuter, échanger avec ses collaborateurs politiques et à informer tous les sénégalais sur le processus et la pertinence des réformes constitutionnelles engagées.

– Le retour du quinquennat, entre autres est l’une des réformes qui a suscité le plus de débats … Et pourtant, ce changement ne devrait pouvoir se faire que dans le respect de la Constitution Sénégalaise et de nos Institutions, dans le but ultime de protéger et de garantir les intérêts absolus du Peuple.
Bien que le Président ait donné sa parole lors des Présidentielles de 2012, encouragé en cela par les Assises Nationales, la Constitution Sénégalaise est la seule Charte Fondamentale à partir de laquelle, certains types de questions doivent être absolument tranchés. Ce rôle est dévolu au Conseil Constitutionnel. Ce dernier, comme on le sait, vient de s’acquitter en toute responsabilité de son devoir;

– La nomination des membres du Conseil Constitutionnel, dont trois seront proposés désormais par le Président de la République et deux par le Président de l’Assemblée Nationale;

– La candidature citoyenne aux élections, indépendamment des partis politiques;

– La rationalisation de la participation élective des partis politiques (on en compte presque 200 au Sénégal);

– Un statut de leader de l’opposition pour celui ou celle qui occupera la 2ème place aux élections présidentielles;

– L’élection des députés de la diaspora sénégalaise;

– Le renforcement des pouvoirs du Conseil Constitutionnel. Ce dernier déclarant souvent son incompétence dans nombre d’affaires;

– etc…

Faut-il au passage le déplorer, que l’opposition et certains des médias ne parlent pas suffisamment de toutes ces réformes énumérées, se limitant la plupart du temps au seul point concernant le retour au quinquennat? Il faut rendre justice à Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, qui aura indubitablement fait accomplir des pas majeurs à la Démocratie Sénégalaise.

C’est pour toutes ces raisons données par le Président de la République, c’est pour le respect de la Constitution et c’est pour le renforcement de la Démocratie Sénégalaise, que NADEMS et ses alliés politiques battront campagne pour le VOTE du OUI massif au REFERENDUM du 20 Mars 2016.

Le Bureau Politique NADEMS,
Dakar le 20 Février 2016.