L’université du Sine Saloum en mission de collecte d’informations

L’université du Sine-Saloum EL Hadji Ibrahima Niasse (USSK) veut un programme de formation et de recherche qui prend en charge les préoccupations des sénégalais. Pour y arriver, plusieurs missions sont sur le terrain au Sénégal et dans la sous région africaine. Les différentes équipes vont à la rencontre des acteurs à la base pour recueillir leurs préoccupations en fonction de leurs activités et les solutions préconisés pour leurs problèmes. Il s’agit pour ses missions de recueillir le maximum d’informations qui seront transformées en programmes de formation et de recherche. Le but est de permettre à l’université qui va ouvrir ses portes en Octobre 2016 de jouer pleinement son rôle en opérant des changements dans le mode de formation des étudiants. A la fin de leur formation, les étudiants devront être capables de faire quelque chose, d’avoir un métier, le savoir faire. Cela permettra de rompre d’avec les vieilles méthodes qui coûtent chères aujourd’hui à plusieurs sénégalais diplômés des universités mais qui ne peuvent rien faire. Autre objectif de la démarche de l’USSK, c’est la prise en charge des préoccupations des sénégalais pour les transformer en programmes de recherche et que les résultats de la recherche permettent aux producteurs d’augmenter leurs productions et de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés. L’équipe de la zone sud qui est dans la région de Ziguinchor depuis Lundi est arrivée Jeudi à Bignona où elle a rencontré les producteurs agricoles et les responsables du lycée technique agricole Emile Badiane de Bignona.

L.Badiane pour xibaaru.com