Louga : Le ministre Mansour Faye en campagne d’explications

Dans le cadre de sa tournée dans la Région de Louga, M. Mansour FAYE, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a rencontré ce matin aux locaux du Conseil Départemental de Louga vendredi 06 novembre 2015 les acteurs du projet de Restauration des Fonctions Écologiques du Lac de Guiers. Ledit projet désigné par son sigle PREFELAG est mise en œuvre par l’Office du Lac de Guiers (OLG). Les échanges se sont articulés au partage des réalisations actuelles des activités du PREFELAG et sur leur impact sur les populations.
On notait la présence du gouverneur, du Président du Conseil Départemental, du Directeur de la SONES et des élus locaux de la Région représentés dans leurs diversités. Dans les propos du Ministre, on retient que par rapport à l’accès a l’eau dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), le Sénégal a atteint sinon dépassé des étapes importantes malgré des disparités notées ca et là. Toujours selon lui, il y a des écarts à corriger sur le taux d’accès et le taux de décharge prévus par rapport au Lac de Guiers relativement aux villages ou communes impactés par le cours d’eau.
Des instructions ont été données pour que ces villages non encore raccordés soient prioritairement servis. Le Ministre informe à cet égard qu’il attend une mission qui sera de retour dans un mois des propositions plus concrètes en vue d’intégrer des localités telles que Gnith et Keur Momar SARR. Il informe également de l’existence d’un important projet dénommé KMS3 qui sera réalisé donc dans la 3ème et qui atteindra la Région de Dakar. Et, selon lui, le Président de la République pense qu’il est hors de question que l’eau alimentant Dakar à hauteur de 50% doive passer à peu près à 60% sans que cela n’impacte sur les agglomérations itinéraires. C’est donc dire que la plupart des villages seront connectés au réseau de la SONES. Il reste les autres communes qui du domaine du rural dépendant de l’hydraulique doivent être dotés d’infrastructures de captage. Ainsi, dans les 5ans à venir, ces zones vont s’alimenter à partir de gros systèmes englobant le besoin que 1500 à 1600 auraient pi permettre de réaliser.
Dans le Plan Directeur de l’Hydraulique en cours de finalisation, il s’agira d’unifier le système d’alimentation plus efficace et plus efficiente en termes de mobilisation des ressources. On peut enfin retenir qu’il s’agit de rénover le système d’alimentation en eau de façon ultramoderne. Auparavant à Dahra la veille, le Ministre a inauguré un château d’eau de 500 mètres-cube qui va permettre à la Commune de Dahra d’avoir de l’eau à suffisance. Surtout au niveau des quartiers périphériques. D’ailleurs pour améliorer le taux d’accès il est prévu en 2016 8km de réseau et des branchements sociaux à hauteur de 150m. Après Dahra, Mbélkadji dans le Département de Linguère dans la commune de Barkédji a accueilli la délégation ministérielle pour procéder à la pose de 1ère pierre du multi village. Celui-ci va alimenter 10 villages, ce qui a longtemps été une doléance vieille de 30ans des populations. C’est dire que des efforts sont en train d’être faits pour que l’eau potable, par la Coopération Technique Belge CTB et pour le village de Tordiol soit une réalité.
Cet après-midi (ndlr vendredi 06 novembre 2015) Djokk SALL, un village situé à 20km de Louga a accueilli le Ministre pour la réception d’ouvrages réalisés par la SONES. La particularité de Djokk SALL est que les ouvrages alimentent plusieurs Régions entièrement ou en partie. Djokk SALL dans le Département de Louga, la Commune de Pall, les Communes de FASS et aussi celle de Gandiol sont au niveau de ces zones. Beaucoup de villages vivant ces seront polarisés par ces ouvrages ; donc de nette améliorations à attendre des réalisations de la SONES.