LOUGA: Journée survie de l’enfant : la région médicale déploie ses « fantassins »

Deux cent trente (230) agents, cent quinze (115), deux cent quinze ‘215) équipes, bref, c’est tels des « fantassins » que la région médicale de Louga a déployés pour aller à l’assaut des Enfants dans la région de Louga. Au cours dune séance de partage tenue ce matin dans la salle de réunion de la Région médicale, le Médecin chef de région Pape Demba Sy, flanqué de ses techniciens, Pape Malick Kane, responsable de l’Education Pour la Santé, Madame Tamba ont revisité devant les journalistes les contours du programme qui démarre ce matin pour durer quatre jours.

Là, il s’agira d’une « Campagne de Masse » qui permettra de sensibiliser à grande échelle sur les nécessités de vaccination des enfants, les carences en Vitamine A qui touche d’ailleurs 24% des enfants de moins de cinq ans dans la région de Louga. Dans ce programme piloté par la région médicale, et qui s’inscrit « dans le cadre de l’accélération des indicateurs de suivi de l’Enfant), les Maladies fréquentes telles que le « dépistage actif diarrhée ; le déparasitage, la Communication sur la Promotion de l’Allaitement Maternel Exclusif (A.M.E) entre autres seront au menu du programme de quatre qui intéresse cent quarante enfants de la Région de Louga.Mais dérouler un programme aussi vaste suppose la mise en place de stratégies adaptées pour la

réalisation de cet objectif en quatre jours. Pour ce faire, le « Porte-porte », qui permet entre autre la « supplémentassions en vitamine A, le déparasitage, la recherche de cas diarrhée, le dépistage de la malnutrition etc. » va côtoyer la stratégie « Fixe ».  Celle-ci va permettre de dérouler les mêmes activités dans des centres choisis notamment, les centres de santé de la région où les équipes médicales fixes vont assurer la tâche. A quoi s’ajoute la « Promotion des Comportements Clefs particulièrement le « lavage des mains, la Promotion Inscription à l’Etat civil, la Promotion Consommation d’aliments riches etc.

C’est dire que les quatre journées de Survie de l’Enfant déclenchées à Louga ce matin sont parties pour être un ambitieux programme que la Région médicale s’est fixé comme défi à relever.

LOUGA WEB MEDIAS