Louga Fespop 2015…La foire artisanale orpheline de produits artisanaux

« Le rôle du secteur privé dans le développement économique local » : C’est le thème choisi pour célébrer la foire de La vingt cinquième Édition du Festival International de Folklore et de Percussion (F.E.S.F.O.P) de Louga. Un thème qui contraste véritablement avec la réalité interne de la foire qui s’organise comme d’habitude en face de la Préfecture de Louga.
Cette foire dite artisanale reste un point focal de cet événement et qui a dans le passé, constitué un pôle de convergence des artisans locaux qui rivalisaient de créativité et de génie artisanal pour proposer aux nombreux visiteurs des produits qui n’avaient rien à envier aux autres importés de l’étranger. C’est d’ailleurs une des activités qui faisaient le charme du FESFOP et polarisaient d’immenses foules.
Mais cette année encore, comme les dernières de son organisation, la foire semble perdre sa vocation artisanale du fait de son contenu. Rares sont les produits locaux, naguère constitués de sacs, ceintures, chaussures en cuir et des habits confectionnés localement. A la place, des produits cosmétiques et d’autres produits tirés des marchés locaux encombrent le à visiter dans les cinquante stands aménagés cette année et dominés par les jouets et autres gadgets d’enfants appelés produits chinois.
C’est à la limite comme si les étals des marchés locaux ont été transférés à la foire qui est très loin de son profil des trois premières éditions.
Pire d’ailleurs, les artisans les plus connus de par le génie et logés à la chambre des Métiers de Louga ne sont point visibles sur les lieux. Et rares sont les produits dits artisanaux susceptibles d’attirer le public, composé maintenant de jeunes enfants qui trouvent là un moyen de tromper leur oisiveté.
Et on serait tenté de se demander comment articuler le thème : « Le rôle du secteur privé dans le développement économique local » à la réalité même de la foire qui n’est en réalité qu’une constellation de produits « chinois », agrémentés par le cosmétique et autres produits très peu captivant pour démontrer une foire artisanale orpheline de son art.
LOUGA WEB MEDIAS