L’opposition cherche toujours un consensus

Le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo qui a entamé depuis la semaine dernière le dialogue autour du processus électoral a donné hier un ultimatum aux partis de l’opposition pour les dépôts des listes de leurs représentants.

Mais les partis de l’opposition qui, le plus souvent, brillent par leur division peinent toujours à s’entendre sur la liste de leurs représentants. En effet, les adversaires du Chef de l’Etat Macky Sall devait présenter une seule liste. Mais ils avaient déposé sur la table du ministre de l’intérieur deux listes. Pour corriger cette vice de procédure ces partis de l’opposition se réunissent aujourd’hui. Cette situation démontre à nouveau que l’opposition sénégalaise ne peut se réunir autour de l’essentiel sinon avec beaucoup de difficultés. Comme si l’histoire bégayait, les querelles de positionnement divisent ceux là qui doivent mettre en avant l’intérêt national au détriment des intérêts crypto personnelles ou des considérations politiques.