L’ONU demande au Sénégal d’interdire la mendicité

Pour le comité des Nations unies sur les droits de l’enfant, le Sénégal devra combattre plus efficacement les châtiments corporels, d’interdire toute exploitation des enfants à des fins de mendicité, poursuivre les responsables et intensifier les efforts pour la réintégration des enfants dans la société, d’analyser plus en profondeur les causes de la violence à l’égard des enfants et notamment des petites filles. Mieux, le Sénégal devra investiguer sur tous les cas d’excision et lutter contre cette pratique et d’éliminer tous les coûts directs et indirects pour un accès totalement gratuit à l’éducation.