L’Interview de Frank Timis à la Une des quotidiens du vendredi

La presse quotidienne s’intéresse à divers sujets de l’actualité, dont l’affaire Petro-Tim, le projet de loi organique portant organisation et fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature (CMS) et la marche de l’opposition.

Le Témoin quotidien publie une interview du patron de Timis Corporation sur l’affaire des contrats pétroliers et gaziers. « Frank Timis dit tout », titre le journal, qui indique que l’homme dont le nom revient dans l’affaire Petro-Tim, annonce des investissements de 15.000 milliards de francs CFA au Sénégal, dans les cinq prochaines années.

Le journal ajoute que l’intéressé assure n’avoir jamais rencontré le président Macky Sall avant son élection et que « Aliou Sall n’est pas actionnaire de Petrotim », mais « juste un facteur ».

Dans L’As, M. Timis se montre même très offensif. Affirmant qu’il « n’entend pas se laisser ébranler », il menace de « traîner devant les tribunaux britanniques et sénégalais l’opposition ».

L’As ajoute qu’ »il décoche des flèches contre Karim Wade, loue la générosité de Me Abdoulaye Wade, salue le patriotisme de Macky Sall et lave de tout soupçon Aliou Sall, son frère ».

Une partie de la presse quotidienne évoque également le projet de réforme de la Magistrature, adopté mercredi en conseil des ministres.

A ce propos, Le Quotidien relève que « même s’il conserve des avancées, l’exécutif reste toujours maître du CSM [Conseil supérieur de la magistrature], contrairement aux aspirations de l’UMS [Union des magistrats du Sénégal] ».

De son côté, le Soleil souligne que des innovations majeures sont « attendues de cette réforme, selon le ministère de la Justice. Mais si l’on en croit le quotidien Enquête, le projet « est loin de satisfaire totalement les magistrats qui pensent que la question des nominations demeure primordiale ».

La marche que projette d’organiser l’opposition regroupée au sein de la coalition « Mankoo Wattu Senegaal » retient toujours l’attention d’une bonne partie de la presse quotidienne.
« Opposition et pouvoir se braquent », constate en une Le Populaire. Le journal signale que les leaders de cette coalition ont déposé jeudi leur déclaration de marche sur la table du préfet de Dakar.

A ce sujet, WalfQuotidien écrit que « l’opposition est sur le pied de guerre ». De son côté, L’Observateur relève que les femmes de la coalition sont « prêtes à un nouveau Talaatay Nder ».

Parlant de la loin de finances 2017, le même journal indique que plus de « 1.200 milliards » sont prévus pour les investissements. Le journal souligne que pour l’année à venir, de « grands chantiers verront le jour, car pris en compte dans le chapitre des investissements prioritaires ».

Le Soleil consacre son titre phare aux envois d’argent des migrants au Sénégal. « 963 milliards de frs CFA transférés en 2013 », titre le journal, indiquant que l’Etat est « invité à formaliser le circuit ».