Les travailleurs soumettent leurs doléances à l’autorité ce 1er mai

L’union régionale de l’UNSAS de Kédougou a commémoré la journée internationale du travail .Une marche pacifique a été organisée pour les circonstances.
Cette marche à mobilisé l’UNSAS et tous ses différents démembrements à savoir SUTELEC SAT/SODEFITEX, UDEN, SUTSAS, SYTJUST et SNTPT.D’autres syndicats comme l’UTS et le SELS se sont également joints à la marche qui a débuté à la devanture du centre de santé de Kédougou pour s’achever à la gouvernance par une remise de mémorandum à M William Manel , le gouverneur de région.
Ce mémorandum lu par M Racine Mbow, le secrétaire général de l’UDEN met en exergue les différentes doléances des travailleurs dans différents secteurs.
Respecter les accords de 2014 signés avec les enseignants

racine mbow unsas kédougou
« il faut matérialiser le protocole d’accord de l’année 2014 auquel vient s’ajouter l’alignement de l’indemnité de logement, éviter la répétition des actes d’avancement et de reclassement , sortir les actes d’intégration à temps, amener les commissions des examens deux jours avant et éviter les omissions sur les états de paiement .Le corps enseignant exige également la résorption des abris provisoires dans la région ».
Au niveau de la SENELEC, les travailleurs réclament le renforcement de la capacité de production en vue de la suppression coupures intempestives d’électricité non sans oublier la baisse du coût élevé de la location à Kédougou.
Recruter le personnel communautaire dans les centres de santé
Durant toute cette marche, les travailleurs de la santé ont porté des pancartes sur lesquelles figuraient la plupart de leurs revendications.
Il s’agit entre autres de l’affectation d’un gynécologue et d’un pédiatre au centre de santé de Kédougou, l’amélioration des conditions de travail des agents, le recrutement des agents de santé communautaire et des bénévoles dans la fonction publique, l’augmentation des indemnités de risques, la construction du centre de santé de Salémata, la gestion équitable du personnel, l’élargissement des indemnités de logement à tous les agents.
Promouvoir les fermes cotonnières
« Les travailleurs du secteur coton demandent à l’Etat de redoubler d’efforts en matière de subvention aussi bien en matériels agricoles qu’en intrants pour sauver la filière cotonnière mais aussi d’inciter les producteurs à retrouver une plus de productivité pouvant ainsi maintenir les travailleurs saisonniers à une plus longue période de travail et aider l’entreprise à promouvoir des fermes cotonnières ».

william manel gouverneur
Après avoir reçu le mémorandum, M William Manel, le gouverneur de région a salué les travailleurs pour avoir organisé une marche pacifique, une marche responsable. Il a par ailleurs promis que l’administration trouvera des solutions aux doléances qui dépendent du niveau local, les autres seront transmises à la hiérarchie.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com