Les travailleurs des agences de l’Etat bloquent leurs bureaux…Ils s’opposent à l’arrêté « Amadou Ba »…

La situation risque de dégénérer au niveau des Agences suite à l’arrêté de Monsieur Amadou BA Ministre  des finances consistant à la réduction des salaires des agents des Agences de l’Etat.  Depuis hier les agents comptables de beaucoup d’Agences ont vu leurs bureaux assiégés par les agents qui s’opposent à tout virement de salaire dans ces conditions y compris même ceux des Directeurs Généraux des Secrétaires Généraux et de Présidents de conseil.

Cette situation de blocage des salaires de mars  montre toute la détermination des agents qui sont prêts  à en découdre avec l’acte posé par le Ministre Amadou Ba.

Selon le principe du droit une modification substantielle du contrat de travail, c’est à dire une modification qui touche un élément déterminant du contrat notamment le salaire doit être soumis à l’acceptation du travailleur. Si le travailleur refuse la réduction de son salaire l’employeur ne peut que lui laisser son salaire conclu sur la base d’un contrat ou le licencier et lui payer ses droits. Nonobstant les droits auxquels peut prétendre le travailleur licencié, il peut attaquer son employeur devant le juge du travail  pour réclamer  des dommages et intérêts pour licenciement abusif.

En conséquence vouloir réduire unilatéralement les salaires des agents par arrêté relève  fondamentalement d’un abus de pouvoir.

En l’espèce un simple arrêté ne peut remettre en cause des dispositions légales du code du travail.

De la manière qu’on ne peut constitutionnellement réduire le mandat en cours du Président Macky SALL, il est juridiquement inadmissible d’imposer par arrêté la réduction de salaires conclus sur la base d’un contrat.

1 Comment

  1. Ah ! Ah ! Ah ! Qui est cet effronté auteur de ce texte qui a osé faire la comparaison avec la réduction du mandat d’un président de la république ?

Les commentaires sont fermés.