Les Temps fort de la COP21

-Ce 4 décembre 2015, dans le stand commun à l’Afrique de l’ouest, à partir de 10 heures (heure française), la BOAD tiendra une journée sur le thème «Mobilisation des ressources techniques et financières pour un développement durable en Afrique de l’ouest».
– A l’occasion de cette rencontre, Christian ADOVELANDE, President de la BOAD, axera son intervention sur la mobilisation des ressources financières pour le financement des activités climat. L’occasion lui sera ainsi donnée d’évoquer les perspectives de mobilisation de ressources financières qu’offre à la BOAD son accréditation au Fonds d’Adaptation, au Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et bientôt au Fonds Vert pour le Climat.
-20 villes du monde, dont Paris, Athènes, Rio de Janeiro, Rotterdam ou La Nouvelle-Orléans, se sont engagées à consacrer 10 % de leur budget pour s’adapter aux risques liés au climat. Cette promesse, qui représente un engagement de 5,2 milliards de dollars, a été signée sous l’égide du groupe 100 Resilients
-Selon l’ONG environnementale 350.org, quelque 500 institutions, représentant au total quelque 3 200 milliards d’euros d’actifs, ont choisi de se désinvestir du gaz, du pétrole et charbon. En septembre 2014, elles étaient seulement 181 institutions, pour un total de 50 milliards d’actifs
-Selon un rapport d’Oxfam, les 10 % des habitants les plus riches de la planète sont responsables de plus de la moitié des émissions de CO2. De l’autre côté, la moitié la plus pauvre du globe n’est responsable que de 10 % des rejets polluants.