Les Soufis votent NON et accusent Macky de faire obstacle à la construction des Mosquées

Dans le cadre du débat sur le référendum, le cercle des intellectuels soufis de Serigne Fallou Dieng annonce qu’il entre de plain-pied dans la campagne pour le Non et a érigé son poste de commandement au siège du cercle au quartier « grande-gare » de Touba. Serigne Fallou appelle les Sénégalais « à imprimer un ‘Non de blocage’ à l’aventurisme et l’amateurisme de Macky Sall. Mais d’ores et déjà, « le cercle est conscient que, les Sénégalais vont tourner le dos à ces ‘Raspoutine hypnotisant’ que sont les ‘bad Mara Boul Faalé Addict pognon’ et autres seigneurs politiques enturbannés qui se liguent en ‘syndicat prétorien’ pour organiser un « mercato mouride ». Teuss !
Le soufi en chef pense même que « les élucubrations récentes de Macky ne sont que le vertige causé par des uppercuts d’un ‘Non massue' ». D’un autre côté, il ajoute que « la ‘nakba’ (catastrophe) des musulman sous Macky Sall ne saurait être oblitéré par l’activisme d’aucun marchand d’illusion, puisque la construction des mosquées est désormais tenue de requérir l’autorisation du ministre de l’Intérieur, qui exerce un contrôle stricte sur l’origine des financements des mosquées et des écoles coraniques ». Pourtant, se désole-t-il: « Le parallélisme des formes aurait recommandé que le financement des églises et des séminaires catholiques soit soumis au même régime de contrôle ».

1 Comment

  1. ALLER REVOIR VOTRE COPIE,LE PRESIDENT A LANCER UN PROGRAMME DE LA MODERNISATION DES LIEUX RELIGIEUX EN PLUS IL A DEMANDE DE TERMINER LA MOSQUEE DE TIVAOUANE .

Les commentaires sont fermés.