Les socialistes refusent d’être derrière un mouton de Panurge comme Tanor

Les réflexions qui suivent ne sont ni satire, ni procès. Elles sont tout simplement le résultat de nos préoccupations quotidiennes, des interrogations qui découlent tout naturellement de la confrontation de notre réalité d’aujourd’hui avec vos déclarations publiques.

A commencer par les fondements du parti socialiste et votre discours lors de la première édition des noëls du socialisme organisée dans la région de Thiès en passant votre profession de foi lors des dernières élections présidentielles de 2012 et par toutes les déclarations qui sont venues compléter ces principes de base du PS.

Vu sous ce rapport, je préfère opter pour un langage militant, c’est-à-dire dépouillé de toute hypocrisie et de toute flatterie.

-Les fondements du PS sont clairs et excluent toutes sortes de subordinations.  Le PS a été créé pour diriger ce pays !

-Ta profession de foi lors des élections présidentielles de 2012 tu disais que les socialistes doivent revenir au pouvoir pour sauver le Sénégal des mains de ces libéraux.

-Le samedi 27 décembre 2014 lors de la première édition des noëls du socialisme organisée dans la région de Thiès tu déclarais que  “la conquête du pouvoir est notre essence, notre raison d’être”

Etc.

Tanor ça suffit ! C’est fini la démagogie ! Ton seul désir c’est de s’accaparer du parti et fais main basse sur son patrimoine au détriment de ces aspirations politique. Avec la direction du parti tu assures ta survie politique car jamais au plus grand jamais les sénégalais te feront confiance. Conscient de cela tu te contentes d’être le mouton de Panurge de Macky Sall.

Chers camarades la situation est grave et nous encourons à un “suicide collectif” si rien n’est fait !

C’est pourquoi j’appelle l’ensemble des camarades d’ouvrir les yeux et s’unir pour arrêter ces « errements d’un Ousmane Tanor Dieng qui a perdu sa boussole ».

Au sein du Parti Socialiste, le mépris du débat s’exprime par un appel quasi permanent au  « rassemblement », à « l’unité ».

Mais unité et rassemblement pour faire quoi ? Soutenir Macky ou battre Macky en 2019 ?

Tanor Dieng ne sacrifie pas le PS pour ce poste minable de Président du Haut Conseil !

Modou NDIAYE

Responsable PS à Bambey