Les militaires ne retourneront pas à l’École polytechnique de Thiès

Le chef de l’État a fait machine arrière. Il a décidé de maintenir l’École polytechnique de Thiès sous la tutelle du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Renonçant ainsi à sa volonté de confier la gestion de l’établissement aux militaires comme durant la période 1973-1992.

C’est une victoire pour le Saes, la direction de l’École, les Personnels d’enseignements et de recherches et les Personnels administratifs, techniques et de services, qui rejetaient ce projet finalement noyé dans l’œuf. (Source : L’AS)