Les « jeunes leaders » s’intéressent au PRACAS

Accompagnés par l’Inspecteur Général d’Etat, Monsieur Abdoulaye Sylla, ils étaient plus de 20 jeunes à être reçus, ce jeudi 16 juin 2016, dans la salle de conférence du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural. Il a fallu trois tours d’horloge pour disséquer tout le contenu du Programme d’Accélération de la Cadence de l’Agriculture Sénégalaise (PRACAS).

En image, l’IGE, Abdoulaye Sylla, au micro de Penda Mbow, entouré du DC, du SG et de jeunes leaders, pour livrer ses impressions

La cérémonie s’est déroulée sous la présence effective du Directeur de Cabinet, Monsieur Lamine Lô, qui a prononcé le mot de bienvenue et du Secrétaire Général, Docteur Dogo Seck, qui a gratifié les « Jeunes leaders africains »  d’un cours magistral sur le Pracas.

L’Inspecteur Général d’Etat n’a pas manqué de souligner l’importance du programme « Jeunes leaders africains » et l’intérêt que l’Etat du Sénégal porte à ce projet qui prépare nos jeunes à de futures responsabilités.

Très satisfaits de la présentation très instructive du Pracas, ces jeunes leaders comptent se l’approprier pour en être les véritables défenseurs.

Pour ce programme « Jeunes leaders africains » du département d’Etat américain, initié par le Président Barack Obama, trente jeunes Sénégalais ont été sélectionnés au Sénégal et vont constituer le plus grand groupe en Afrique francophone.

L’innovation de cette année est que c’est un total de 1000 (mille) jeunes leaders africains sélectionnés sur le plan continental, contrairement aux années précédentes où ils n’étaient que 500 (cinq cents) jeunes leaders.

Parmi les questions qu’ils vont défendre, il faut compter les problèmes de lutte contre la pauvreté, la famine, les conflits et la lancinante problématique du développement du continent africain. C’est pour cette dernière raison que ces jeunes ont voulu venir s’imprégner de ce qui se fait dans le secteur agricole, parce que conscients que l’agriculture est le principal moteur de la transformation structurelle de notre économie dans le cadre du Plan Sénégal Emergent.

La sélection est très rigoureuse. Pour participer, il faut (1) aller sur le site du Département d’Etat pour télécharger le questionnaire à remplir, (2) attendre les premiers résultats de sélection et, en cas d’admissibilité, (3) faire l’entretien qui consiste à se présenter, bien présenter son projet, répondre aux critères exigés (être âgé entre 33 et 35 ans, être de nationalité sénégalaise, avoir un niveau d’anglais assez élevé, présenter les preuves de son leadership dans un des trois domaines suivants : le business entrepreneurial, la gestion publique et l’engagement citoyen).