Les jeunes africains appellent encore les dirigeants à les aider

En utilisant un système de messagerie instantanée, U-Report, cette courte enquête a été adressée à 1,4 million d’utilisateurs de téléphones mobiles du Nigéria, du Burkina Faso, du Mali, de la République centrafricaine, du Sénégal, du Libéria, du Zimbabwe, du Cameroun et de la Guinée du 18 mai au 1er juin 2016.

Selon un communiqué, il a été  demandé aux utilisateurs de U-Report interrogés, âgés pour la plupart de 15 à 30 ans, de donner leur opinion sur les conflits et les crises en Afrique à travers de courtes questions à choix multiples envoyées sur leurs mobiles.

«Chaque année en Afrique, les vies de millions d’enfants et de leurs familles sont perturbées, bouleversées ou détruites», dit Manuel Fontaine, Directeur régional à l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. «Cette enquête rend compte du droit de chaque enfant à être entendu et donne aux jeunes Africains la possibilité de faire part de leurs espoirs sur l’avenir de leur continent. »

Au cours des dernières années, les crises humanitaires en Afrique n’ont cessé de s’étendre au-delà des frontières, les enfants et les familles étant de plus en plus forcés de se déplacer. En République centrafricaine, plus de 1,2 million de personnes sont confrontées à l’insécurité en raison d’une crise humanitaire et de protection complexe qui s’est propagée aux pays voisins.

Dakarflash