Les intellectuels félicitent également Macky Sall «pour son engagement irréversible à moderniser et à stabiliser les institutions »

Le Comité des intellectuels républicains pour le suivi des engagements et de la massification de l’Alliance pour la République (Cirsem) exhorte, dans un communiqué rendu public, vendredi, les acteurs politiques et les membres de la société civile à la «discipline républicaine». Pour Lassana Sidibé et ses camarades, Macky Sall «est allé jusqu’au bout de son engagement sur la réduction du mandat en cours de 7 à 5 ans». Par conséquent, ils disent soutenir «Kor» Marième Faye «qui entend se conformer à la décision du Conseil constitutionnel, notamment sur la réduction du mandat en cours qui n’est conforme ni à l’esprit de la Constitution ni à la pratique constitutionnelle». Les intellectuels républicains félicitent également Macky Sall «pour son engagement irréversible à moderniser et à stabiliser les institutions, à consolider la démocratie et la forme républicaine de l’Etat, à renforcer l’Etat de droit et à améliorer la gouvernance des affaires publiques, à travers le projet de révision de la Constitution».
Lassana Sidibé et compagnie ne manquent pas de faire la leçon aux nombreux détracteurs du tombeur du père de Rimka, depuis que ce dernier a emboîté le pas à son ancien père spirituel dans le reniement de la parole donnée. «Le Comité des intellectuels républicains déclare que le droit de critiquer est respecté et respectable, mais que la responsabilité de l’Etat, du gouvernement et du président de la république, est de faire respecter l’ordre républicain», lit-on dans le communiqué susmentionné. Enfin, les intellectuels républicains appellent à voter massivement pour le Oui au référendum du 20 mars 2016, «gage d’un Sénégal émergent».