Les handicapés arrêtés ont tous été relâchés par le procureur…

Présentés tous devant le Procureur, hier, pour répondre du délit de mendicité sur la voie publique, plus d’une vingtaine de prévenus handicapés ont poussé un ouf de soulagement après avoir été relâchés. Après une longue journée passée à la cave, ces mis en cause n’ont pas perdu d’espoir. Au contraire, ils ont été soutenus par d’autres handicapés qui sont venus de partout. Brassards rouges pour manifester leur frustration, ils ont jugé anormale cette arrestation. Ainsi, des interventions ont été faites par Me El hadj Diouf, Ousseynou Faye de la société internationale des droits de l’homme et Me Khouraichi Ba pour qu’ils puissent bénéficier de la liberté totale. De ce fait, leur dossier est classé sans suite.