Les femmes de l’APR de Kolda en colère…40 groupements féminins écartés dans le financement…

Le financement des femmes en entreprenariat féminin continue de faire grincer des dents dans capitale du Fouladou. Les nombreuses femmes acquises à la cause du Duo Sanoussi Diakité-Khady Diaw (photo), dénoncent avec la dernière énergie « la manière par laquelle les bénéficiaires ont été sélectionnées ». A en croire Khady Diaw « le travail des autorités dans ce sens n’a pas été des meilleur ». Justifiant ces propos, la coordonnatrice des femmes APR souligne que plus de 40 groupements de femmes ont été omis par la commission chargée du recensement des bénéficiaires. Une omission volontaire selon Khady Diaw qui voit la main politique de ses détracteurs au sein de l’Alliance Pour la République ». Dans cette revendication, ces 40 groupements dont chacun compte en moyenne 30 adhérentes interpellent le ministre de l’entreprenariat féminin et de la micro finance pour que justice soit faite. Khady Diaw et ses femmes débout comme un seul Homme, ne digèrent pas ce qu’elles qualifient de « coup monté contre leur camp ». Une pilule amère que ces nombreuses femmes ne comptent avaler qu’à la seule condition qu’elles soient remises dans leur droit. Malgré cet isolement par la commission de recensement et de distribution, le directeur général de l’ONFP a mis en branle sa machine de financement des femmes dans la commune de Kolda. Ces financements remboursables sans intérêt permettent aujourd’hui aux femmes du Fouladou de se livrer à des activités lucratives. L’initiative de Sanoussi Diakité fortement saluée par les autorités administratives, religieuses et coutumières participe fortement et à grande échelle à lutter contre la pauvreté et à assoir l’autonomisation des femmes. De quartier en quartier, le directeur général de l’ONFP allume la flamme de l’espoir d’un développement assuré. Et cela, après que ces dernières soient déjà formées et outillées dans la gestion des fonds et dans les techniques de gestion des activités génératrices de revenus dans cette partie sud du pays.
EL Hadji Maël Coly à Kolda pour xibaaru