Les élèves font grève a cause des…Moutons

Les élèves du lycée de Kahone ont bloqué hier matin la route nationale numéro 1. Ils ont manifesté pour réclamer de meilleures conditions d’études. Selon Marie Madeleine Guèye, présidente du gouvernement scolaire, le lycée de Kahone souffre de beaucoup de maux qui ont pour noms insécurité et inconfort. Le lycée ne dispose pas de mur de clôture ; il est entouré de maisons de tous les côtés et les potaches sont constamment perturbés par les charrettes, les motos Jakarta, les voitures et certains animaux en divagation qui ont fini par élire domicile dans le lycée. Il s’y ajoute que les salles de classe sont insuffisantes, en plus de l’absence de salle informatique, tout comme de bibliothèque ou de laboratoire. Il n’y a pas de prise en charge médicale au cas où les élèves tombent malades. Avec la route nationale qui jouxte le lycée, ils subissent les bruits des moteurs des camions et gros porteurs maliens qui passent à vive allure perturbant les enseignements. Il y a aussi l’absence de ralentisseurs et de panneaux de signalisation. A défaut d’un lycée clés en main, les élèves de Kahone réclament une clôture et des salles de classe fonctionnelles. Ils ont décrété hier matin un mot d’ordre de grève de 48 heures. Si rien n’est fait d’ici là, ils prévoient de barrer la route nationale une nouvelle fois.