Les détails de l’audition de Mouth Bane… »Le pouvoir m’accuse de préparer une insurrection ou une révolte »

Le président de la coalition «Jubanti Sénégal» est sorti libre de son face-à-face avec les enquêteurs de la Brigade des affaires générales (Bag). Cerise sur le gâteau, Mouth Bane ne sera pas obligé de déférer à nouveau à la convocation de la Division des investigations criminelles (Dic). Du moins dans le cadre de cette affaire. En effet, après s’être présenté à la Dic, il a été transféré à la Brigade des affaires générales (un démembrement de la Dic) qui tient ses bureaux à la cave du Tribunal. Ce sont ces enquêteurs qui l’ont auditionné pendant toute la journée d’hier. »Ils m’ont interrogé sur les propos que j’ai tenus sur l’homosexualité et par rapport aux prochaines élections. Pour la première question, ils m’ont demandé pourquoi j’ai fait des insinuations sur l’homosexualité disant que les réformes constitutionnelles visent sa légalisation. Pour le second point, les enquêteurs m’ont demandé quels sont les moyens dont je dispose, si je devais participer à la prochaine élection présidentielle, et si je prépare une révolte populaire ou je pousse les populations à une insurrection », a indiqué Bane dans L’Obs.