Les commerçants du…Marché Hlm en colère

Encore des tensions au marché Hlm. En cette veille de Tabaski, ce sont les membres de l’Unacois Jappo, Section Hlm qui ruent dans les brancards. La raison de leur colère : ils accusent Babacar Seck, le maire de la commune des Hlm d’avoir installé «une foire sur l’avenue Cheikh Ahmadou Bamba qu’il avait déguerpie des tabliers il y a 8 mois de cela». Selon les commerçants en colère, «aujourd’hui, pour des intérêts financiers, il a contracté avec un promoteur à l’insu de tous pour occuper à nouveau l’avenue avec 229 tentes».

Face à ce qu’ils qualifient de «concurrence déloyale», ces commerçants qui disent être «toujours réguliers dans l’acquittement de (leurs) devoirs en payant (leurs) taxes» font savoir qu’ils ne sauraient «cautionner une telle forfaiture d’un maire qui n’a aucun respect envers ses administrés et ceux qui contribuent à 80% au budget de fonctionnement de la Commune des Hlm grâce à leurs taxes». Ainsi pour manifester leur courroux, les membres de l’Unacois Jappo Section Hlm décrètent ce mercredi 10 aout 2016, «une matinée commerces morts pour protester contre la décision solitaire du maire des Hlm». Ils tiennent aussi un point de presse pour dévoiler leur plan d’actions.