Les collectivités locales confrontées au manque de moyens…Les salaires seront impayés

La répartition des fonds de dotation entre les 42 départements érigés en collectivités locales fait encore couler beaucoup d’encre. Jeudi dernier, c’est l’Association des départements du Sénégal (ADS) qui regroupe tous les présidents de département du pays, qui est monté au créneau pour dénoncer l’insuffisance des moyens que leur a alloué l’Etat. Au total, des montants moyens allant de 115 à 140 millions de F Cfa ont été alloués à chaque département à travers les fonds de dotation (FDD) et les fonds d’équipement des collectivités locales (FECL). Et selon le président de l’ADS, Adama Diouf, “ au regard des charges et compétences dévolues aux collectivités locales notamment aux départements, il risque d’y avoir des difficultés pour le paiement des salaires et d’autres aspects liés au fonctionnement des conseils départementaux comme le courant, l’eau, les équipements des services, la location, les frais de session et de déplacement lors de ces sessions”. Pis encore, il souligne que “les secteurs de l’éducation et de la santé risquent d’être sevrés des appuis classiques qu’ils recevaient des ex-conseils départementaux”.