Les choses bougent entre le Sénégal et la Mauritanie…Le PM aux manettes

Communiqué de presse sur la
DOUZIEME (12ème) SESSION DE LA GRANDE COMMISSION MIXTE DE COOPERATION ENTRE LE SENEGAL ET LA MAURITANIE

La douzième (12ème) Session de la Grande Commission mixte de Coopération entre le Sénégal et la Mauritanie est prévue les 23 et 24 octobre 2015, à Dakar, et sera précédée, le 22 octobre 2015, de la Réunion des Experts.
Elle se tiendra sous la coprésidence de Monsieur Mahammed Boun Abdallah DIONNE, Premier Ministre, et son homologue de Mauritanie, Monsieur Yahya Ould HADEMINE, en présence de plusieurs Ministres et Autorités des deux pays.
Ce niveau de conduite constitue une grande première dans la tenue des Grandes Commissions mixtes et traduit une volonté des hautes Autorités sénégalaises et mauritaniennes de faire de l’axe Dakar-Nouakchott un modèle de partenariat basé sur une parfaite entente politique.
Cette Session revêt un caractère important, au regard de la nécessité de consolider les acquis de notre coopération historique et variée, de lever les obstacles à l’intégration entre nos peuples et de conjuguer nos efforts dans la réponse à apporter aux défis communs aux deux pays.
Ainsi, elle sera l’occasion d’examiner et de finaliser, en vue de leur signature, d’importants projets d’Accords portant sur divers domaines de la vie économique, sociale et politique des deux pays, notamment :
– Les conditions d’entrée, de séjour et d’établissement des personnes et de leurs biens,
– les Transports routiers (Accord à renégocier),
– le Transfèrement de personnes condamnées,
– la prévention de l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu,
– l’Enseignement supérieur,
– la Santé, et
– les Affaires islamiques et l’Enseignement originel.
Au cours de cette rencontre, les deux Parties procèderont, également, à l’évaluation du processus de mise en œuvre d’importants projets d’intérêt commun parmi lesquels, le projet de construction du Pont de Rosso, l’augmentation de la fourniture d’énergie au profit du Sénégal par la Mauritanie et la question de la levée de la rupture de charge.
Elle permettra aux hautes Autorités d’échanger sur les voies et moyens de mutualiser leurs efforts dans la prise en charge des préoccupations communes aux deux pays, menacés par les crises multiformes qui ont cours dans la région du Sahel.
Enfin, cette réunion permettra de faire une revue de la coopération dans, entre autres, les domaines de l’Elevage et de la Pêche, secteurs dans lesquels des avancées significatives ont été enregistrées, à travers l’évaluation des travaux du Comité paritaire de suivi de la transhumance et ceux du Comité technique de Pêche.
Au final, il s’agira d’une rencontre de haute portée dans l’agenda diplomatique de notre pays et le niveau de présidence retenu donnera assurément une impulsion politique très forte à la coopération bilatérale entre le Sénégal et la Mauritanie.