Les avocats de Bourgi demandent la suppression de la CREI

Avocat de Ibrahim Abou Khalil Bourgi dit Bibo, Me Papa Laïty Ndiaye n’a «aucun commentaire particulier» par rapport aux changements intervenus, mardi, au niveau du Parquet spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). En effet, le duo Cheikh Tidiane Mara et Ibrahima Ndoye a cédé la place à Abdoulaye Diagne et Aliou Diop aux fonctions de Procureur spécial et substitut du Procureur spécial de la Crei. «Ce n’est pas en changeant des hommes qu’on va réformer cette juridiction.

On ne peut pas appeler réforme le fait qu’on ait nommé d’autres gens dans des postes qui étaient occupés par d’autres magistrats», tonne Me Ndiaye, interpellé hier à Dakar.
Foncièrement contre la mise en place de cette Cour, l’avocat de Bibo Bourgi lance : «Je reste convaincu que la Crei doit cesser d’exister. Cette juridiction doit disparaître de notre environnement juridique.» Pour rappel, Bibo Bourgi, qui est condamné à une peine de 5 ans ferme, est considéré comme un des hommes de paille de Karim Wade qui purge une peine de 6 ans ferme lestés de 138 milliards de francs Cfa d’amende.