Le Sénégal prend les devants dans la lutte contre le terrorisme

Le Sénégal est en train de prendre les devants dans la lutte contre le terrorisme. Ainsi des instructeurs français séjournent à Dakar depuis deux semaines. Ils dispensent une formation sur la lutte contre le terrorisme sur les installations aéroportuaires à un groupe de performance constitué des acteurs de la sûreté et de la sécurité à l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor. Il s’agit de gendarmes, des policiers, des contrôleurs aériens, gestionnaires d’Aéroports, des travailleurs de l’aviation civile, des éléments de l’armée de l’Air et des douaniers. Ainsi ces agents ont reçu une formation des formateurs sur la pratique et la familiarisation au concept de protection et de défense des sites potentiels de lancement de Man-Portable Air- Defense System (Manpads). Il s’agit de missiles légers de 15 à 20 kg pour la munition, tirables à l’épaule et mis en oeuvre par deux hommes.

Le Directeur général de l’Agence des Aéroports du Sénégal (Ads), Papa Maël Diop a salué, hier, lors de la cérémonie de clôture du séminaire, le dynamisme de la coopération entre le Sénégal et la France dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. A ce propos, M. Diop a invité tous les acteurs aéroportuaires nationaux à une collaboration parfaite pour envisager ensemble les mesures à prendre, les techniques et les outils indispensables pour réduire les vulnérabilités des installations aéroportuaires. Pour sa part, le capitaine Samba Diallo qui dirige la Compagnie de gendarmerie des transports aériens, non moins coordonnateur du stage, soutient que l’objectif ultime de la formation est d’appréhender les défis sécuritaires, auxquels les forces de sécurité font face quotidiennement.