Le RP relance ses activités à Kaolack…Tournées de massification et débauchage

LE PREMIER SERVITEUR DU RP LANCE LA GRANDE OFFENSIVE POUR 2017
Après une relative léthargie de 4 mois, le Rassemblement pour le Peuple(RP) de Cheikh Mouhamadou Mansour Niasse sort de sa réserve. Les serviteurs du peuple ont concocté une stratégie d’enfer en direction des futures échéances électorales. Au programme, un plan de relances des activités des différentes instances, dont le bureau politique , une tournée nationale et débauchage systématique dans les autres formations…De quoi fouetter les ardeurs des militants
Il faudra compter avec le Rassemblement pour le Peuple(RP) pour les futures échéances électorales .C’est le constat qui ressort de la dernière réunion de son bureau politique ce weekend à Kaolack. Le Premier Serviteur, Cheikh Mouhamadou Mansour Niasse, qui a convoqué ces assises ne cache pas sa grande satisfaction : « Nous sommes restés un bon moment sans convoquer le Bureau Politique, du fait de mes nombreux déplacement en tant qu’ambassadeur itinérant. La rencontre d’aujourd’hui (hier samedi) nous a permis de faire le point sur la situation politique nationale , sur la crise scolaire et aussi sur des questions liées au fonctionnement du RP » a renseigné le successeur de Cheikh Mamoune Niasse. Sur ce dernier volet, les serviteurs du peuples n’ont pas fait dans la demi-mesure. « Après avoir réaffirmé notre ancrage dans la mouvance présidentielle, à travers la coalition Benno Bokk Yakaar(BBY), nous avons identifié un certain nombre d’actions aux fins de positionner le RP comme l’une des principales forces politiques du pays. A travers notamment un plan de relance des activités du parti avec en clé la reprise des réunions mensuelles du Bureau Politique, la planification d’une tournée nationale, l’organisation d’un forum sur les problèmes structurels du RP et une campagne de massification » a déclaré le premier serviteur. Une dernière option matérialisée par le ralliement de nombreux militants et responsables d’autres formations politique dont l’ancien secrétaire politique de la coordination communale de l’Alliance des Forces de Progrès(AFP) Omar Thiam. La réflexion est engagée par ailleurs sur la position du RP pour la présidentielle de 2017. « Contrairement à d’autres composantes de BBY , on nous a jamais entendu sur le sujet, nous allons prendre une position publique sur le sujet une fois pour toute, et quel que soit l’option nous allons nous donner les moyens pour sa réussite » a-t-il laissé entendre. Interpellé sur les arrestations liées au terrorisme islamiste, l’ambassadeur itinérant prêche la vigilance : « Chacun d’entre nous doit être à son niveau, le garant de la sécurité nationale, en alertant les forces de défense et de sécurité en cas d’activités suspectes. Pour qui connait la situation des pays en prise avec le terrorisme, rien ne sera de trop pour le prévenir » a-t-il soutenu
Une sortie médiatique de la direction du Rassemblement pour le Peuple (RP) qui sonne comme un rappel des troupes en direction de 2017 pour les héritiers de Cheikh Mamoune Niasse
Thierno Birahim Loum