Le puissant Gérard Senac de Eiffage à la Barre pour…Mort d’homme

Le procès du directeur général de Eiffage, Gérad Senac, cité comme civilement responsable dans une affaire d’homicide involontaire, est prévu aujourd’hui. Le dossier avait été enrôlé le 10 novembre passé mais avait été renvoyé pour la citation du prévenu. Gérard Sénac est traîné en justice par la famille de Gora Thiam, un jeune transitaire mort à la suite d’un accident sur l’autoroute à péage. Il a été heurté le 5 août dernier par une vache, alors qu’il conduisait une moto à hauteur de Keur Ndiaye Lô. Comble du supplice, il a été traîné sur une distance de 59 mètres avant que quatre véhicules ne roulent sur lui. Le jour du drame, le défunt supportait sur sa moto son ami Mamadou Thiam qui s’en est sorti avec de « graves blessures ». La famille a porté l’affaire devant la justice car elle estime que le PDG de Eiffage est civilement responsable.