Le PUDC va construire 63 forages et 69 châteaux d’eau d’ici à 2016

Le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) va construire 63 forages et 69 châteaux d’eau dans neuf régions du Sénégal, d’ici à 2016, pour faciliter l’accès à l’eau des populations du monde rural, a indiqué vendredi son directeur national, Cheikh Diop.

Dans la première phase de ce programme figure la construction de 14 forages et autant de châteaux d’eau, dans le département de Linguère (nord). Un château d’eau sera construit dans le département voisin de Kébémer (nord).

Huit forages et autant de châteaux d’eau seront construits dans les départements de Kaolack et de Nioro du Rip, selon M. Diop.

Six forages et huit châteaux d’eau vont être réalisés dans les départements de Kaffrine, Koungheul et Malem Hodar, a-t-il indiqué.

Pour la région de Fatick, quatre châteaux d’eau et autant de forages seront construits dans les départements de Gossas et de Foundiougne.

« Les travaux seront exécutés par des entreprises et des cabinets spécialisés dans le génie civil », a dit le directeur national du PUDC.

En compagnie d’agents de ce programme et de journalistes, il effectue depuis mercredi « une visite de supervision et de contrôle » des ouvrages hydrauliques et des « pistes rurales » en cours de réalisation, dans les régions de Louga, Kaolack et Kaffrine.

« Les systèmes multi-villages de la phase 1 polarisent environ 462 villages, pour une population moyenne de 238.528 habitants répartis dans 10 régions », a expliqué Cheikh Diop.

Selon lui, 11 forages ont déjà été construits, 36 châteaux d’eau et des « ouvrages annexes » (bones fontaines, abreuvoirs, etc.) sont en cours de réalisation, dans le cadre du PUDC, qui est financé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Le coût total des travaux de la première phase du PUDC est évalué à 17,9 milliards de francs CFA, a indiqué Cheikh Diop.

La seconde phase comprendra la construction de 75 forages et de 91 châteaux d’eaux, avec « des réseaux d’adductions d’eau potable et des ouvrages annexes », selon lui.

Les entreprises chargées de l’exécution de cette phase ont été sélectionnées, a-t-il dit, ajoutant que les travaux vont bientôt démarrer.