Le PM Dionne annonce plus de 100 milliards pour resoudre le problème de…

Mahammad Boun Abdallah Dionne, a présidé un conseil interministériel sur l’électrification rurale.Une rencontre qui intervient dans un contexte marqué par la découverte d’importants gisements de pétrole et de gaz au Sénégal. Au terme de la rencontre le porte -parole du gouvernement Seydou Guèye, porte-parole du Gouvernement, a déclaré  que le Sénégal veut atteindre l’accès universel à l’électricité, d’ici 2025. Avant de rappeler que le système des Nations-Unies a déclaré cet objectif de développement durable à l’horizon 2030. Et le Sénégal a fait l’option d’y arriver en 2025, avec un objectif intermédiaire en 2017 d’arriver à un taux de couverture de 60%, contre 31,5% à nos jours. Pour l’atteinte de cet objectif, M. Guèye a révélé que l’Etat a déjà mobilisé 110 milliards de francs CFA. Un montant qui, selon lui, va permettre d’atteindre un objectif intermédiaire de 54% en 2017. Et, après des éléments d’analyse liés à l’accès à l’électricité et aux défis de la production et du transport de l’énergie, Seydou Guèye a fait savoir que le Premier ministre a retenu une série de recommandations. Il s’agit de la stratégie et la mise en place d’un plan de transport en cohérence avec le système d’exploitation du gaz, la mise en place d’un modèle qui permet d’arriver à une harmonisation des tarifs, la mise en place d’une corrélation entre le potentiel du Sénégal et sa stratégie pour le transport et la distribution. Enfin, le chef du gouvernement a recommandé au ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, de finaliser tous les contrats de concession, de travailler afin de mettre en place un mécanisme de paiement des factures harmonisées et de tout mettre en œuvre pour accélérer les investissements dans le secteur. Ce, pour susciter des offres spontanées et de converger davantage vers la réalisation des objectifs définis.Par ailleurs, le ministre porte-parole du gouvernement a rappelé qu’en 2012, le pays avait 1 648 villages électrifiés. En 2015, il était à 2 840, soit une progression de près de 72%. Concernant le nombre de ménages électrifiés, Seydou Guèye a renseigné qu’ils étaient estimés à 170 000 en 2012 et 216 000 en 2015.