Le petit-fils du Khalife Général des Mourides en colère contre Macky Sall…

Le maire de Keur N’ganda et petit-fils du Khalife tire sur le Président Macky Sall et étale son désespoir

C’est une exclusivité de nos chers confrères de Dakaractu – Le maire de Keur N’ganda (localité qui sert de lieu de retraite spirituelle au Khalife Général des Mourides) ne cache plus sa colère à l’encontre du Président Macky Sall.

Serigne Khadim Mbacké, fils de Serigne Moustapha Ibn Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, pour ne pas le nommer, vient de cracher du feu sur le Chef de l’Etat, estimant avoir trop longuement observé le silence après avoir nourri désespérément l’espoir qu’un meilleur sort allait être réservé à sa commune. C’est pourquoi le chef religieux affiche son ras-le-bol : « j’avoue ne point comprendre pourquoi aucun effort n’est encore consenti par le Gouvernement Sall pour Keur N’ganda! Pourtant, les autorités sont bien au courant des difficultés auxquelles nous sommes confrontés. Keur N’ganda Lappé est l’une des rares communes du Sénégal où il n’y a aucun revenu financier. Nous ne récoltons aucun franc. Pas de taxes, pas d’impôts, rien… les populations ne pouvant s’acquitter de ces forfaits à cause de la pauvreté. »

Le maire d’ajouter : « aujourd’hui encore, nous sommes, peut-être, le seul maire à qui l’Etat n’a pas octroyé de véhicule de service. Ne le méritons-nous pas juste parce que nous sommes le maire d’une commune qui s’appelle Keur N’ganda ? Cela fait déjà 7 mois que les adjoints au maire n’ont pas reçu leurs indemnités! Pourtant nous avons gelé nos activités pour l’accompagner politiquement. Il n’a jamais rien fait pour cette commune. Il n’y a que le Khalife qui s’évertue à nous venir en aide. C’est d’ailleurs lui qui  a construit sur fonds propres ce poste de santé. Le centre de santé que vous voyez est le fait du Président Abdoulaye Wade. »

Toujours d’un ton engagé, Serigne Khadim M’backé confie que le Président Macky Sall avait fait des promesses non  réalisées à ce jour. « Il nous avait promis un collège d’enseignement moyen, une ambulance et diverses choses encore… » Le maire sollicitera des financements pour les femmes qui peinent à trouver du travail.

Touba Lappé plus connue sous le nom de « Keur N’ganda » compte 3 665 personnes selon le dernier recensement et se compose de 19 villages et 50 hameaux.

Dakaractu