Le patron de la police nationale répond aux Américains sur la…

Le Directeur général de la police nationale, le Commissaire Oumar Maal, s’est prononcé sur les failles décelées par le Bureau de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violant du département d’Etat américain dans le système sénégalais. Selon le chef de la police sénégalaise, aucun système de sécurité dans le monde n’est fiable à 100%.

Les failles et déficits de coordinations décelés entre les différents systèmes de sécurité du Sénégal, dans le rapport 2015 du Bureau de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violant du département d’Etat américain, n’ont pas laissé indifférents les autorités sénégalaises. En effet, dans ledit rapport, le département américain a révélé que « la gendarmerie du Sénégal, la police nationale, les douanes et les organisations nationales de renseignements manquent de capacité à détecter, dissuader et prévenir les actes de terrorismes ». Mais, selon Le Populaire, le Commissaire Oumar Maal s’est voulu catégorique sur le sujet. Pour lui, dans aucun pays au monde, aucune sécurité n’est fiable à 100%. « Donc, il peut y avoir des failles, mais nous nous efforçons pour véritablement juguler le phénomène du terrorisme que nous n’avons pas connu et que nous croyons encore à nos porte », a indiqué le Directeur général de la police nationale.