Commission de la CEDEAO : le nouveau président combat le terrorisme!

Aussitôt installé à la tête de la commission de la CEDEAO, le béninois a étalé sa feuille de route. « Notre priorité c’est de lutter contre le terrorisme. On a demandé à nos frères et sœurs de la CEDEAO : quelles sont vos priorités en matière humanitaire ? Et ils nous ont dit qu’ils voulaient la sécurité et la protection»  Alain De Souza compte faire donc du terrorisme et la situation en Gambie, une sorte de mission urgente.

Évoquant la situation au pays de Yaya Jammeh, il déclare : « Nous avons déjà envoyé une mission conjointe de la CEDEAO, et j’y étais avec le représentant des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et l’Union Africaine, et nous avons été bien reçus. Mais depuis qu’on a annoncé le programme électoral, il y a des troubles. Dans ce pays, les opposants ont des doléances. Ils veulent qu’on révise la Constitution pur permettre de limiter certainement le nombre de mandats : le Président est en train de faire 24 ans au pouvoir. Ensuite, ils ont souhaité que les gens qui ont été arrêtés, qu’on puisse les présenter à la justice. Et donc il faut que les droits de l’homme soient respectés. »