Le NON l’emporte à Sédhiou…Le maire seul responsable de la défaite du OUI

La perte de Sédhiou commune au référendum intrigue au plus haut niveau dans l’Apr. Cela, d’autant plus que le maire de la capitale du Pakaoa, Abou Diop, par ailleurs directeur général du Cosec, est financièrement bien assis. En tout cas, l’argent ne devait pas être un motif du rejet du projet de réformes constitutionnelles par les populations de Sédhiou. Selon des sources sûres, le maire touche au moins un salaire mensuel de 8 millions Fcfa. Mais une petite enquête menée auprès de ses administrés a permis de constater que c’est Abdou Diop lui-même, en réalité, qui n’est pas bien apprécié par les populations qui le jugent arrogant et distant d’elles.