Le mouvement « Tout va mal » réclame le limogeage du patron des prisons du Sénégal

Comme tout épris de liberté et de justice nous appelons au respect de la dignité humaine dans toutes les prisons du Sénégal.

Nous condamnons fermement ces violences meurtrières qui ont occasionné la mort du jeune détenu Ibrahima Fall dont nous exigeons toute la lumière sur les conditions de sa mort.

A tout va mal nous déplorons les conditions de détentions des détenus au Sénégal !

Les conditions de vie carcérale dans notre pays sont du moyen-âge, elles sont inhumaines, atroces, pénibles et sont même aux antipodes des principes élémentaires ayant consacré la déclaration universelle des droits de l’homme, c’est juste honteux !

Nous considérons que cette situation affreuse que vivent nos frères et sœurs détenus en prison n’est que l’attestation résultante de l’échec patent du gouvernement de M Macky Sall dans le domaine de la sécurité.

La méthode de gestion de notre administration pénitentiaire est désuète elle va mal !

L’illustration parfaite et d’ailleurs chose stupéfiante en est la découverte par la gendarmerie lors de perquisitions des quantités considérables d’armes blanches qu’aucun détenu ne puisse se procurer sans avoir eu à bénéficier d’une complicité au préalable.

Ainsi nous considérons que c’est un état de fait d’une gravité sans précédente et qui relève purement d’une défaillance technique et stratégique de la part des services pénitentiaires.

D’où nous réclamons le limogeage pur et simple de M Daouda Diop directeur de l’administration pénitentiaire !

Signé

Le coordonnateur national

M Blaise Pascal Cissé