Le mouvement « Tout va mal » plaide pour la reouverture du dossier…

«Le mouvement Tout va mal» a tenu un point de presse hier, pour demander la réouverture de l’enquête sur la mort du policier Fodé Ndiaye tout en exigeant qu’il soit confié à la gendarmerie. «Tout va mal» soutient qu’il est hors de question pour eux, d’accepter que ce dossier puisse être bâclé ou rangé aux oubliettes à l’image de ceux de l’étudiant Omar Blondin Diop et de feu le juge Me Babacar Sèye. Ce mouvement n’a pas manqué de déclarer que toute personne ayant participé d’une manière ou d’une autre à ces manifestations jugées illicites et prévues par l’article 98 du Code pénal, demeure un suspect.