Le ministère de l’Agriculture insiste sur l’importance du droit pour l’accès à la terre

Le Conseiller technique du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Modou Mboup, a insisté vendredi à Dakar sur l’importance du droit pour l’accès des populations au foncier.
«Dans ce contexte où on refuse l’accès à la terre aux couches vulnérables, en l’occurrence les femmes et les enfants, il est important de mettre en avant le droit. En appliquant le droit, on facilitera ainsi l’accès à la terre car, avant tout c’est une question de droit», a dit M. Mboup.

Il s’adressait à des journalistes en marge de la 10 édition de «Fenêtre de l’agriculture» organisée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR),

La rencontre tenue dans le cadre de la 17ème Foire international de l’agriculture et des ressources animales de Dakar (Fiara) porte sur le thème: «Comment améliorer la sécurité alimentaire au Sénégal en utilisant une approche basée sur les droits de l’Homme ?»
Poursuivant, Modou Mboup a préconisé la traduction du droit en langage simple et accessible aux populations, le tout articulé autour de l’information, de la formation et de la sensibilisation.

«Ces axes mis ensemble, le droit facilitera l’accès des populations au foncier», a-t-il dit.

Les « Fenêtres sur l’agriculture » sont des espaces multi-acteurs qui permettent d’échanger sur des thématiques de développement agricole et rural. Elles regroupent des représentants des ministères techniques et des collectivités locales, des partenaires techniques et financiers, des acteurs de la société civile et de la recherche ainsi que des producteurs.